iOS : après les bugs d’iOS 11, Apple prépare la sortie d’iOS 12

iOS : après les bugs d'iOS 11, Apple prépare la sortie d'iOS 12

Mis à jour le 30/01/18 13:17

Dans le code d'iOS 11, la mention d'un “iPad moderne” a été relevée. Ce qui pourrait laisser présager une nouvelle version de la tablette d'Apple reprenant les évolutions de l'iPhone X.

Sommaire

[Mis à jour le  30/01/18 à 13:17]  Apple a livré iOS 11.3 en bêta.  Au sein de son code source, une référence à un “iPad moderne” a été découverte. En amont du lancement de l'iPhone X, le terme “iPhone moderne” avait été utilisé en interne par Apple comme nom de code.  Cette nouvelle découverte tendrait à prouver qu'un nouveau modèle d'iPad serait en préparation, reprenant les nouveautés de l'iPhone X  (comme Face ID). Parmi ses principales nouveautés, iOS 11.3 va permettre de désactiver le dispositif, jusqu'ici automatique, mis au point par Apple pour optimiser la performance des anciens modèles d'iPhone, et qui se traduit par une réduction de l'autonomie des terminaux. C'était très attendu. Elle introduit aussi un indicateur pour suivre l'état de santé de la batterie.

L'iOS 11 d'Apple est disponible depuis le 19 septembre. La mise à jour peut être réalisée sur les iPhone et iPad compatibles. Lors d'une keynote organisée le 12 septembre, le PDG du groupe Tim Cook en a présenté les caractéristiques à travers les nouveaux produits équipés de l'OS, au premier rang desquels l'iPhone 8 et l'iPhone 10 (voir les principales nouveautés d'iOS 11).

31 astuces iPhone qui vont vous faciliter la vie

Au total, une dizaine de mises à jour d'iOS 11 ont été poussées par Apple depuis la sortie de la nouvelle version du système mobile en septembre dernier. Un record. Une vague qui s'explique par une multiplication des bugs : écran noir, contrôles tactiles défaillants, crashs, erreurs dans la calculatrice, mauvaise réception sonore… Des baisses de performance dans l'autonomie de la batterie des iPhones ont également pu être observées. iOS 11.1 serait venu en partie régler le problème. Apple a reconnu avoir voulu brider certains de ses modèles d'iPhone (6, 6S et 7) en vue d'en optimiser le fonctionnement. Lors d'une interview sur ABC, son PDG Tim Cook a confirmé l'information. “Nous réduisons légèrement la performance (de ces iPhones ndlr) en vue d'éviter les redémarrages intempestifs”, a-t-il déclaré, avant d'indiquer qu'il sera bientôt possible de désactiver cette fonctionnalité. L'ajout de cette option devrait être au programme d'iOS 11.3 (actuellement en bêta) dont la version finale devrait être livrée en mars. “Nous conseillons néanmoins de ne pas le faire au risque d'avoir des problèmes de fonctionnement”, a souligné Tim Cook.

Pour la suite, la R&D d'Apple commence à plancher sur la prochaine version du système mobile, alias iOS 12, qui devrait être proposée dès 2018. Le groupe de Cupertino a l'habitude de lancer une nouvelle version majeure d'iOS chaque année. iOS 12 devrait par conséquent être lancé en 2018. Si Apple suit la même feuille de route que les éditions précédentes du système mobile, iOS 12 pourrait être dévoilé à l'occasion de la conférence du groupe à destination des développeurs (la worldwide developers conference ou WWDC), qui se tient chaque année en juin. Dans la foulée de l'événement, une bêta d'iOS 12 devrait être livrée. Quant à la version finale, sa sortie devrait avoir lieu, à la fin de l'été 2018, en septembre.

Pour l'heure, très peu d'informations ont fuité sur les éventuelles nouveautés que pourrait introduire iOS 12.  Selon des informations de Bloomberg, Apple travaillerait sur un projet (nom de code : Marzipan) visant à faciliter le portage des applications iOS sur macOS, un peu à la manière de Microsoft avec ses applications Windows universelles – capables de s'adapter aussi bien aux ordinateurs et tablettes qu'aux smartphones sous Windows 10. D'après l'agence de presse, cette évolution pourrait être introduite dans le cadre de la sortie d'iOS 12 et macOS 10.14, et être annoncée lors de la prochaine WWDC.

Certains designers indépendants ont commencé à imaginer à quoi pourrait ressembler la future interface d'iOS 12, mais il ne s'agit là que de spéculations. (voir le concept proposé par Prince Studio). A fortiori, on ne connait pas non plus la liste des terminaux (iPhone et iPad) qui seront compatibles avec cette nouvelle version.

iOS 11 offre une meilleure intégration de l'Apple Pencil, grâce notamment aux fonctionnalités Annotations instantanées et Dessin incorporé. © Apple

iOS 11 est disponible sous forme de mise à jour sur les iPhone et iPad compatibles depuis ce 19 septembre. Avant de débuter le processus de mise à jour, bien veillez à ce que le terminal soit sauvegardé, qu'il soit branché ou chargé, et qu'il dispose de suffisamment d'espace de stockage (1,5 Go d'espace libre sont nécessaires). Si ce n'est pas le cas, il est conseillé de faire le ménage dans les vidéos et les applications. La mise à jour peut être téléchargée via iTunes en se connectant à un PC,  ou dans le menu Réglages > Général > Mise à jour logicielle en passant par un réseau wifi . Une fois l'installation lancée, l'appareil va redémarrer plusieurs fois pour finaliser la mise à jour.

Des apps de réalité augmentée. Pour les développeurs, un AR Kit est mis à disposition pour faciliter la mise au point d'apps utilisant la réalité augmentée. Des applications en réalité augmentée tirant parti du kit sont déjà proposées sur l'App Store (par exemple World Brush pour faire des dessins en réalité augmentée, ou encore Housecraft pour tester le rendu de meubles dans une pièce, en 3D ). Un Core ML devra, lui, faciliter les développements requérant l'intelligence artificielle et le machine learning.
Un bouton virtuel. iOS 11 introduit un bouton virtuel, qui doit venir remplacer le bouton d'alimentation sur les iPhone X. Il permettra de mettre en route l'assistant vocal Siri mais aussi Apple Pay, en fonction du temps de pression.
Siri devient plus intelligent, et pourra se servir du contexte et des habitudes de consommation de contenu pour réaliser de meilleures suggestions. Les usages de Safari, de News, de Mail ou d'iMessages (sur tous les terminaux de l'utilisateur) serviront ainsi à personnaliser l'assistant : Apple appelle cela l'”on device learning”. L'assistant va en plus pouvoir traduire des requêtes en anglais dans d'autres langues, y compris en français, allemand, italien, espagnol et chinois. Siri va pouvoir supporter plus d'app tierces grâce au SDK présenté avec iOS 10 en 2016. La voix de Siri va par ailleurs être modifiée, afin de paraître plus naturelle. Siri pourra aussi répondre à une requête réalisée par écrit.
Apple Pay. Apple va proposer une nouvelle fonctionnalité dans Apple Pay permettant d'envoyer de l'argent à d'autres utilisateurs du service, via iMessages. Cette possibilité n'est pas disponible immédiatement. Elle sera lancée à l'occasion d'une prochaine mise à jour d'iOS 11, qui devrait être poussée d'ici mi-décembre. Baptisé Apple Pay Cash, le dispositif s'appuiera sur la carte de crédit ou de débit enregistrée dans Apple Pay. Egalement compatible avec l'assistant vocal Siri, il sera dans un premier temps réservé aux Etats-Unis. Pour être autorisé à réaliser des paiements via Pay Cash, il sera nécessaire de scanner une carte d'identité ou un permis de conduire via l'appareil photo de l'appareil.
App Store. La présentation de l'App Store a été revue, et ressemble à celle d'Apple Music. Une nouvelle partie est dédiée aux jeux. Apple a voulu faciliter la découverte des apps. Une app sera d'ailleurs mise en avant par Cupertino chaque jour sur l'écran d'accueil. Du contenu éditorial pourra également mettre en valeur les apps. Les achats in apps pourront être directement faits depuis l'app store.
Nouveau format de photo. Un nouveau format High Efficiency Image File Format (HEIF) est introduit pour les photos. Son objectif : gagner de l'espace de stockage. Les photos prises avec peu de lumières devraient aussi être améliorées.
iMessages devrait désormais mieux se synchroniser entre les terminaux, et va libérer de l'espace en mettant certaines données, telles les anciennes photos, dans le cloud.
Apple Music s'enrichit de fonctionnalités sociales. De quoi avoir ce que ses amis écoutent, ou les playlists qu'ils partagent. Un utilisateur pourra néanmoins choisir de cacher ce qu'il écoute.
Control Center. L'interface du Control Center a été revue, et concentre la plupart des contrôles dans la moitié basse de l'écran. Ce centre profite des possibilités de 3D Touch. Dans l'onglet Batterie se cache désormais la fonction “Réduire la luminosité” et son mode “Nuit”.
Face ID. Une nouvelle fonction d'identification de l'utilisateur par reconnaissance faciale fait son entrée dans iOS. Elle cartographie les visages à partir de réseaux neuronaux entraînés sur plusieurs milliards de portraits. Elle analyse plus de 20 000 points de la figure de l'utilisateur. Elle permettra de valider un paiement sur Apple Pay mais pourra également être utilisée sur des applications tierces. Le système fonctionne même dans le noir.
Plans accueille des cartes indoor, à commencer par celles d'une sélection d'aéroports et de centres commerciaux. Un mode “ne pas déranger” pourra par ailleurs être utilisé lors de la conduite, faisant apparaître un écran noir.
Santé. L'app Santé permet de partager les données d'activités physiques et de santé avec Apple dans l'optique d'améliorer l'application.
Une nouvelle version d'iTunes.  iTunes 12.7 doit permettre de prendre en charge la nouvelle édition du système mobile. Principale évolution : iTunes se limite désormais à la musique, les films, séries TV, podcasts et livres audio. Le service ne donnera plus accès à l'App Store. Il permettra en revanche toujours d'archiver une copie des applications iOS pour les resynchroniser en cas de crash ou les migrer vers un iPad ou un iPhone plus récent. iTunes pourra également toujours gérer l'échange de fichiers entre Mac et iOS.
Des émoticônes dynamiques.  iOS 11 introduit de nouvelles émoticônes animées, baptisées Animojis. Il suffira de regarder son smartphone ou sa tablette et de commettre quelques grimaces pour les activer. La solution d'Apple est capable d'analyser une cinquantaine de mouvements différents. Ces expressions sont ensuite intégrées à l'Animojis, qui peut être envoyée sur une application de messagerie. Le smiley animé peut même être envoyé accompagné d'un enregistrement vocal.
Support du paiement via emessage Apple Pay Cash. Il a été introduit aux Etats-Unis dans le cadre de la mise à jour iOS 11.2.

Plusieurs nouveautés d'iOS 11 concernent l'iPad Pro. Pour ce terminal, une nouvelle station d'accueil (dock), très similaire à celle du Mac OS, fait son apparition. Il sera aussi possible d'afficher plusieurs applications en même temps, là encore comme sur Mac OS, avec Spaces. Deux apps pourront rester actives, et l'utilisateur pourra travailler avec les deux à la fois. Un nouveau mode de glisser-déposer permet de déplacer du texte, des photos et des fichiers d'une app à l'autre. De quoi faciliter le multitâche. L'Apple Pencil est optimisé, pour prendre des notes, annoter un document PDF, faire un croquis. Enfin, une nouvelle application Fichiers donne accès à ses fichiers, qu'ils soient sur iPad ou dans le cloud (iCloud, Dropbox, OneDrive…). A noter qu'un nouvel iPad Pro de 10,5 pouces a été lancé lors de la WWDC 2017.

iOS 11 est pris en charge par les iPhone 5S et les modèles suivants, tous les iPad Air et les iPad Pro, l'iPad de 5e génération, les iPad Mini 2 et les modèles suivants.

© StatistaStatista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

A lire aussi :
source: Journal du net

By | 2018-02-01T00:19:53+00:00 février 1st, 2018|Categories: web|